Migration & marquage

     Les animaux migrent au fil des saisons, selon la nourriture ou pour trouver une femelle. 

     Les requins possèdent des ampoules de Lorenzini. Certains spécialistes pensent que cela leur permet de détecter le champ magnétique de la Terre et ainsi pouvoir se diriger.

     La plupart des requins n’ont pas d’habitat fixe (même si certains montrent des préférences (le requin des Galápagos évolue autour d’archipels de petites îles) et ne creusent pas de nid ou de terrier. Cependant certains requins comme le requin-corail peuvent rester plusieurs mois ou années au même endroit sans pour autant le défendre comme un territoire. Le requin pygmée est champion de la migration verticale. C’est-à-dire qu’il remonte à la surface la nuit pour se nourrir.

     Il y a tellement d’espèces différentes de requins que beaucoup pensent que toutes n’ont pas été découvertes. Plusieurs des espèces découvertes sont plus que méconnues et pourtant déjà en voie d’extinction.

     Le marquage des requins permet de comprendre pourquoi certains migrent et comment d’autres se reproduisent.

     Le principe est simple et sans danger pour l’animal. Il consiste à lui implanter une balise sous la peau et ensuite d’analyser les données émises.

     Certains scientifiques effectuent des marquages de façon constante pour leurs recherches. Des opérations de marquage sont aussi organisées de façon ponctuelle par des associations ou le gouvernement dans le cas d’attaque trop rapprochées sur un même spot.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site