Orectolobiformes

Requins carpettes

 

C’est un petit groupe mais très diversifié. Il comprend 7 familles et 33 espèces. Ce sont les seuls squales à avoir développé des barbillons sur la face internes des narines. Leur museau ressemble à un groin, la fente buccale est courte. La nageoire anale est présente, il n’y a pas d’épine sur les nageoires dorsales.

 

Tous ces requins vivent dans des eaux tempérées chaudes ou tropicales, à des profondeurs faibles à modérées.

 

 

 

Famille des parascylliidés : requin carpette vrai

Nombre d’espèce

7.

Aspect

Tête colorée et étroite, corps et queue effilés. La peau est parsemée de taches claires, de macules sombres et de marques en forme de selle. La nageoire anale est partiellement située en avant de la seconde et bien en avant de la nageoire caudale (qui est très courte).

Taille

De 30 cm à 1 m.

Habitat

Profondeurs modérées sur les plates-formes continentales et insulaires.

Distribution

Pacifique occidental. 4 espèces se situent au large de l’Australie méridionale, 3 sont au large des Philippines, de Taïwan, de la Chine et du Japon.

Reproduction

Certaines espèces sont ovipares.

Alimentation

Inconnue mais probablement à base de petits invertébrés et de poissons.

 

orectoloriformes-requin-carpette-vrai.jpg

 

 

 

 

Famille des brachaeluridés : requin aveugle

Nombre d’espèce

2.

Aspect

Tête large, corps et queue modérément robustes. La nageoire anale est située en arrière de la seconde dorsale, juste en avant de la courte nageoire dorsale. Petites taches colorées sur la peau.

Taille

122 cm maximum.

Habitat

Eaux tempérées et tropicales de l'Australie, au large de la Nouvelle-Galles du Sud, du Queensland, des Territoires du Nord et de l’Australie occidentale.

Reproduction

Ovovivipare. Portée de 7 ou 8 jeunes.

Alimentation

Petits poissons, crabes, crevettes, seiches et anémones de mer.

 

orectolobiforme-requin-aveugle.jpg

 

 

 

Famille des orectolobidés : requin tapis

Nombre d’espèce

6.

Aspect

Corps long et large, queue courte. La nageoire anale est située en arrière de la seconde nageoire dorsale et juste avant la caudale. La peau assure un parfait camouflage grâce à l’alternance des marbrures, taches et selles.

Taille

Jusqu’à 3,6 m mais la plupart sont plus petits.

Habitat

Récifs rocheux ou coralliens et fonds sableux jusqu’à 110 m au moins.

Distribution

Surtout au large de l’Australie, de la Papouasie/Nouvelle-Guinée.

Reproduction

Ovovivipare. Portée de 20 jeunes minimum.

Alimentation

Poissons des fonds marins, pulpes, crabes et homards.

 

orectolobiforme-requin-tapis-1.jpg
 

 

 

 

Famille des stégostomatidés : requin zèbre

Nombre d’espèce

Stegostoma fasciatum, requin zèbre.

Aspect

Nageoire caudale aussi longue que le corps. Tête large et arrondie. Corps robuste, queue avec de fortes crêtes latérales. Nageoire anale bien en arrière de la seconde nageoire dorsale et juste en avant de la nageoire caudale. Le jeune est brun foncé rayé de jaune tandis que l’adulte est jaune parsemé de petites tâches et de marbrures brunes.

Taille

Moins de 3 m en moyenne mais certaines arrivent à 3,5 m.

Habitat

Récifs coralliens et zones sableuses avoisinantes, à des profondeurs modérées ou sur le fond.

Distribution

Océan Indien et ouest du Pacifique.

Reproduction

Ovipare. Les œufs encapsulés (oothèques) sont déposés sur le fond marin.

Alimentation

Bivalves et gastéropodes principalement mais aussi crabes, crevettes et petits poissons osseux.

 

 orectolobiforme-requin-zebre.jpg

 

 

 

Famille des hémiscylliidés : requin chabot

Nombre d’espèce

12.

Aspect

Teinte uniforme ou motifs bien définis. Tête étroite, corps modérément vigoureux, queue effilée et très allongée. Nageoire anale arrondie située bien en arrière de la seconde dorsale et juste en avant de la courte nageoire caudale.

Taille

1 m maximum.

Habitat

Récifs coralliens et rocheux, fonds sableux ou boueux. Dans la zone intertidale à une profondeur de 100 m.

Distribution

Océan Indien et Pacifique ouest. DE Madagascar et du golfe Persique au Japon, Philippines et Australie.

Reproduction

Ovipares pour certains, les œufs encapsulés sont déposés sur les fonds marins.

Alimentation

Mal connue surement incluant des petits poissons et des invertébrés vivant sur le fond.

 

 orectolobiforme-requin-chabot.jpg

 

 

 

Famille des rhiniodontidés : requin baleine

Nombre d’espèce

Rhiniodon typus, requin baleine.

Aspect

Très reconnaissable : tête large et plate, dents minuscules. Enorme nageoire caudale en forme de croissant. Tâches et lignes verticales sur fond noir créant un damier.

Taille

12,1 m en moyenne, certains géants peuvent mesurer jusqu’à 18m. C’est le plus grand poisson du monde.

Habitat

Près de la surface, voisin des côtes mais aussi au milieu  des grands bassins océaniques.

Distribution

Mers tempérées chaudes et tropicales.

Reproduction

Ovipare ou ovovivipare ? Un grand œuf, presque à terme, a été découvert sur le fond marin du golfe du Mexique.

Alimentation

Se nourrit, en filtrant l’eau, d’une grande variété d’organismes, d’algues unicellulaires et de petits crustacés mais aussi de maquereaux et de jeunes thons.

 

 

    orectolobiforme-requin-baleine1-1.jpg                        
             orectolobiforme-requin-baleine2.jpg                          

 

 

 

 

Famille des ginglymostomatidés : requin nourrice

Nombre d’espèce

3.

Aspect

Tête large, bord externe des narines sans sillon. Corps et queue robustes. Pas de motifs ou parfois quelques tâches sombres.

Taille

Supérieur à 3m sauf le requin nourrice à queue courte qui mesure moins de 75 cm.

Habitat

Au large des côtes sableuses sur des replats de boue ou de sable. Jusqu’à au moins 70m de profondeur.

Distribution

Mers chaudes.

Reproduction

Ovovivipare sauf le requin nourrice fauve qui est vivipare.

Alimentation

Petits poissons, crabes, homards, crevettes, poulpes, calmars, bivalves, gastéropodes, oursins et corail.

 

orectolobiforme-requin-nourrice.jpg

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site